2018, année blanche fiscale : pourquoi investir ?

De l’intérêt de maintenir les versements en 2018... et 2019

Il convient de rappeler que l’objectif premier d’un produit de préparation à la retraite tel qu’OFI Premium Retraite est la constitution d’une épargne individuelle permettant, lors de la liquidation, le versement d’une rente à vie. L’avantage fiscal, même s’il est important, reste un élément complémentaire.

Les dispositions législatives de la Loi de Finances rectificative adoptées fin 2017 constituent sans équivoque un encouragement à maintenir son niveau de cotisation en 2018 et 2019, au niveau de celle de 2017. La mesure mise en place est la suivante : « Pour l’imposition des revenus de l’année 2019, le montant des cotisations ou primes déductibles du revenu net global est égal à la moyenne des mêmes cotisations ou primes versées en 2018 et en 2019, lorsque d’une part le montant versé en 2019 est supérieur à celui versé en 2018 et que, d’autre part, ce dernier montant est inférieur à celui versé en 2017 ».

Si fiscalement, l’ouverture en 2018 d’un PERP ou d’un OFI Premium Retraite n’a pas d’intérêt, il serait préférable de maintenir vos cotisations afin de continuer à acquérir des droits à rente OFI Premium Retraite et bénéficier des avantages fiscaux associés à ce type de produit.

Retrouvez ci-dessous quelques exemples pour illustrer ces dispositions :

OFI Premium Retraite : avantages fiscaux

Les cotisations 2017 seront traitées fiscalement de manière identique à celles des années précédentes sous réserve du respect du plafond de déduction propre à chaque contribuable (en fonction de ses revenus).

Les cotisations 2018 seront à intégrer dans la déclaration de revenus 2018, même si l’impôt sur le revenu est ramené à 0 pour la majorité des contribuables, sauf revenus exceptionnels.

L’impôt théorique 2018 sur le revenu sera déterminé par les services fiscaux et servira à calculer le taux de prélèvement de l’impôt sur le revenu applicable à partir d’août 2019.